Le projet

La radicalisation des jeunes est devenue un problème croissant en Europe et dans ses régions voisines.

Mis à part les formes religieuses d’extrémisme, le discours haineux s’est propagé, tout comme le nombre de crimes haineux et d’attaques contre les migrants et les réfugiés, la propagande et la xénophobie violente, soulignant l’importance d’être conscient de toutes les formes que la radicalisation peut prendre.

Toutes ces préoccupations ont fait ressortir la nécessité de travailler avec des travailleurs de jeunesse, de les aider à trouver une façon efficace et efficiente d’engager le dialogue avec des jeunes susceptibles de se radicaliser. .

Le but du projet RADart est de développer des outils créatifs et artistiques pour les travailleurs de jeunesse et d’utiliser l’art comme un vecteur d’amélioration de leurs compétences pour prévenir le risque de radicalisation chez les jeunes.

En savoir plus
0
organisations
0
pays
0
Mois
Projet

Partenariat RADart

Newsletter RADart

Inscrivez-vous pour rester informé.